mardi 1 mai 2007

Barry Lyndon : à ne pas rater


Attention, chef d'oeuvre !

Stanley Kubrick au sommet de son art.


La trajectoire météoritique d'un pauvre gars qui devient un lord avant de redevenir ce qu'il n'a jamais cessé d'être.


Des scènes intimistes aux extérieurs aux lumières changeantes, un film qui sait retrouver les touches des pinceaux de Gainsborough ou de Hogarth.


Et la lancinante sarabande de Haendel.


Pour aller plus loin

Si vous avez le "courage", plongez-vous dans le livre qui a inspiré le film, The Memoirs Of Barry Lyndon, Esq. (Thackeray, 1844).

3 commentaires:

Lisa a dit…

Très bon choix!
J'en ai moi-même posté deux extraits sur mon propre blog... SI ça vous tente: http://lisettelacousette.blogspot.com/2007/04/belles-choses.html

Louis-Armand. a dit…

Oui! Quel film! Et quelle musique! Un régal pour les yeux, les oreilles et le coeur.

Monsieur de C a dit…

Je viens de découvrir votre blog, et j'y consacrerai un billet dans le mien, pour mettre en valeur votre travail. Quelqu'un qui fait une place à Barry Lyndon dans ses colonnes ne peut pas avoir mauvais fond. ;-)

Je suis particulièrement saisi par le parallèle que vous avez trouvé et démontré, images à l'appui, entre la "robe du baiser" et celle du tableau de Gainsborough. L'oeil du métier, sûrement !