mardi 21 août 2007

Premiers embruns

Le premier livre qui me vient à l’esprit pour faire découvrir les aspects les plus maritimes de la marine à voile du siècle des Lumières se trouve au rayon « jeunesse ». Enfin, quand je dis « se trouve », c’est un peu utopique. Vous ne le trouverez pas au rayon « jeunesse » d’une librairie. Il vous faudra l’emprunter dans une bibliothèque ou le chercher du côté des bouquinistes et sites de vente d’occasions. Car il est malheureusement épuisé depuis des années (mais je ne perds pas espoir de le voir réédité).

C’est un des livres de la très didactique collection « La vie privée », des éditions Hachette. En l'occurrence, La Vie privée des hommes à bord des grands voiliers du XVIIIe siècle, de Pierre-Henri Sträter (textes) et Pierre Brochard (illustrations) (Hachette, 1979, ISBN 2-01-004684-6).


Je n’ai jamais eu de honte à découvrir un sujet en commençant par un livre destiné à la jeunesse. Les efforts faits par leurs auteurs pour présenter une thématique en la rendant très abordable sont à saluer, et l’on se rend compte que la simplification ne tombe pas forcément dans le simplisme.



Ce livre est organisé, comme les autres volumes de cette collection, en courts chapitres de deux pages, riches en illustrations. Bien sûr, la maquette et l’iconographie ne sont pas comparables à ce que l’on peut trouver dans des ouvrages actuels comme ceux de la Collection Les Yeux de la Découverte chez Gallimard Jeunesse, où l’infographie apporte toutes ses facilités. Mais c’est déjà une réussite.


Alors fouillez, fouinez, et vous en trouverez probablement un exemplaire. Et vous sentirez les premiers embruns !

2 commentaires:

Andromède a dit…

Je l'ai possédé il y a quelques années, celui là... Et je l'ai perdu dans un déménagement.
Snif.
Avis à ceux qui lisent les commentaires, il y en a un exemplaire à vendre ici ==> http://www.livrenpoche.com/livre/A-bord-des-grands-voiliers-du-XVIIIe-siecle/122684.html

Dépêchez vous, c'est le dernier ! ^o^

Monsieur de C a dit…

Moralité : on devrait toujours être plus prudent, dans les déménagements. ;-)